le 19 Octobre 2016: mobilisé pour défendre les libertés syndicales

Le 19 Octobre, ne laissons le gouvernement et ses commanditaires condamner l’action syndical. A travers nos camarades de Good Year, c’est toutes les actions syndicales que l’on souhaite condamner. 

Pas de conquêtes sociales sans libertés syndicales

Porter atteinte aux libertés syndicales, c’est attaquer le droit de tous, salariés, retraités, jeunes, privés d’emploi, de pouvoir s’organiser collectivement pour défendre et améliorer nos conditions de vie et de travail.

Aucun salarié ne doit accepter la criminalisation de l’activité syndicale notamment à l’heure où les attaques se multiplient contre le monde du travail. La CGT, ses militants sont pour ceux qui défendent les intérêts de la finance des « ennemis » qu’il faut sanctionner, décrédibiliser par tous les moyens, pour combattre un syndicalisme de progrès social.

Après les camarades d’Air France et de Good-Year, a qui le tour?

Comme partout en France, dans notre champs fédéral, les syndiqués de la CGT sont traînes devant les tribunaux, convoqués dans les commissariats, licenciés, discriminés

Après les salariés d’Air France, le 19 octobre ce seront les camarades de Good Year qui seront devant les tribunaux, en appel de leur condamnation à la prison ferme pour avoir défendu leur emploi.
Et après à qui le tours. Si nous ne nous mobilisons pas, demain ça pourra être nous.

Nous vous invitons à vous rapprocher de votre Union Locale pour connaitre les moyens mis en oeuvre.

tract-liberte-syndicale19-10-16

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *